Impact de l’atrophie cérébrale

header

Dans le contexte de la sclérose en plaques (SEP), vous avez peut-être entendu beaucoup de mots différents relatifs au cerveau. On parle notamment d’atrophie cérébrale. L’atrophie cérébrale est la perte progressive de tissu cérébral. Si elle se produit très lentement dans le cadre du vieillissement chez tout le monde, elle peut aussi vous toucher un peu plus rapidement si vous vivez avec la SEP. Mais quel est l’impact de l’atrophie cérébrale ? Comment peut-elle perturber votre vie quotidienne lorsque vous vivez avec la SEP ?

ggg

 

Et cela arrive plus souvent qu’on ne le croit :

ba

 

« Aujourd’hui, j’aimerais vraiment mener une vie normale, mais mon corps ne le peut pas.  C’est difficile à vivre, ça me donne l’impression d’être tout à fait impuissant et me met en colère. »

Anton
Vivre avec la SEP

L’atrophie cérébrale peut également être associée à la fatigue:

ba2

 

ba4

 

« Ma fatigue extrême m’isole. Quand je me retrouve alitée à cause de la fatigue, je ne sais pas quoi faire. »
Amy
Vivre avec la SEP

L’atrophie cérébrale a été associée à la déficience cognitive

Les troubles cognitifs comprennent les problèmes suivants :

ba6

« Parfois, je n’arrive pas à lier les mots dans ma tête,  et à la fin de la journée mes pensées sont complètement erratiques. »

Wahida
Vivre avec la SEP

L’atrophie cérébrale a été associée à un bien-être émotionnel moindre

Comme tout le monde, vous pouvez rencontrer des problèmes émotionnels, mais aussi de santé mentale, tels que l’anxiété et la dépression, lorsque vous vivez avec la SEP.

Un pourcentage significatif de personnes atteintes de SEP souffre de dépression, même en comparaison avec les personnes atteintes d’autres maladies invalidantes.

percentage

Un peu moins de la moitié des personnes atteintes de SEP rémittente récurrente : 
•    se sentent coupables ou tristes car leurs symptômes et leur invalidité affectent leur entourage ;
•    se sentent limitées du fait de leur dépression ou anxiété ;
•    se sentent seules ou isolées en raison de leur SEP

« Je vis difficilement car mes émotions changent constamment.​​​​ Tout peut me faire rire, pleurer ou me mettre en colère ».
Yana
Vivre avec la SEP

 

Les symptômes associés à l’atrophie cérébrale peuvent avoir un impact sur les relations et le quotidien des personnes atteintes de SEP et de leur entourage :

•    Les personnes atteintes de SEP sont plus susceptibles d’être sans emploi lorsqu’elles souffrent de fatigue, de problèmes cognitifs et d’incapacités physiques
•    À mesure que la paralysie progresse, la proportion de personnes atteintes de SEP qui sont au chômage augmente significativement
 

ba 3

Si l’atrophie cérébrale peut faire peur, il est important de se rappeler qu’elle constitue un processus normal qui se produit chez tout le monde, que vous viviez ou non avec la SEP. Par ailleurs, grâce aux avancées scientifiques, les traitements actuels sont aussi efficaces pour ralentir l’atrophie cérébrale et la progression de la SEP.

Pour toutes ces raisons, il est très important de parler à votre médecin de votre santé cérébrale et d’être sûr(e) que vous prenez en charge votre SEP du mieux qui vous convient.

  1. De Stefano N et al. J Neurol Neurosurg Psychiatry 2015; 0: 1-7.
  2. Ferreira M. Cognitive deficits in multiple sclerosis. Arq Neuropsiquiatr 2010; 68(4): 632-641.
  3. Giovanonni G et al. Brain health: A guide for people with MS. 2016b. 
  4. Culpepper W et al. J Rehabil Res Dev 2015; 52(3): 263-272. 
  5. vs.MS global survey of people living with relapsing MS (RMS) and RMS care partners. 2015.
  6. Sutliff M. Curr Med Res Opin 2010; 26(1): 109-119.
  7. Tedeschi G et al. J Neuro Sci 2007; 263: 15-19.
  8. National Multiple Sclerosis Society – Fatigue. Available at: https://www.nationalmssociety.org/Symptoms-Diagnosis/MS-Symptoms/Fatigue. Last accessed: March 2021.
  9. Lerdal A et al. Eur J Neurol 2007; 14: 1338-1343.
  10. Khan F. Front Neurol 2014; 15(5): 177.
  11. Emotional and cognitive changes. Available at:https://www.msif.org/about-ms/symptoms-of-ms/cognition-and-emotional-changes/. Accessed: May 2017. 
  12. Mowry E et al. Neurology 2009; 72: 1760-1765.
  13. Dealing with chronic illness and depression. Available at: http://www.webmd.com/depression/guide/chronic-illnesses-depression#1. Accessed: March 2021.
  14. Benedict R et al. J Neurol Sci 2005; 231(1-2): 29-34.
  15. Giovanonni G et al. Brain health: Time matters in multiple sclerosis, 2016a.
  16. Maguire R and Maguire P. Cur Neurol Neurosci Rep 2020; 20(7): 18.

Merci pour votre avis !